La Justice et l'Injustice

 

Conte recueilli à Agardir (Tarrast, Aït Melloul, Inezgane) auprès de Fatima bent Abdelmalek kouider colporteuse (68 ans en 1999).

 

On raconte que jadis, Justice et Injustice étaient très amis. Justice était petit de taille alors qu'Injustice était grand.

Ils étaient toujours ensemble. Un jour, ils rencontrèrent une femme dont ils tombèrent amoureux tous les deux.

Ils se bagarrèrent sans que l'un des deux pût vaincre l'autre, alors ils se mirent d'accord pour se partager l'heureuse élue. Justice eut la moitié supérieure et Injustice prit la partie inférieure.

Injustice eut un enfant, mais sa moitié de femme se trouva dans l'impossibilité de l'allaiter. Il alla retrouver Justice et lui demanda la permission de faire allaiter l'enfant par l'autre moitié de femme mais en vain.

Injustice implora tant et si bien Justice que celui-ci finit par accepter:

- D'accord, mais à condition que tu me prennes sur tes épaules et que tu fasses le tour du souk, comme ça tout le monde verra que je suis au-dessus de toi!

Injustice accepta le marché, il prit Justice sur ses épaules et fit le tour du souk.

Depuis ce jour, les gens savent que la Justice est au-dessus de l'Injustice et que, quel que soit le temps qu'elle prendra, la Justice finira par triompher.