Le nombril

 

Conte recueilli à Nador auprès de Nonout bent Allal Thay Thay, grand-mère (98 ans en 1985)

 

Sidna Moussa (Moïse) avait un petit enfant. Un jour, le garçon se mit à pleurer et se tordre de douleur, il avait mal à l'estomac. Moussa ne sut quoi faire. Il posa la pointe de son bâton au centre du ventre de son fils et se mit à la tourner légèrement pour le chatouiller et le divertir. Au bout d'un moment, l'enfant se calma et se mit à rire, il n'avait plus mal.

Quand Moussa enleva son bâton, il remarqua une marque au milieu du ventre. Elle avait l'aspect d'un petit trou qui se mit à se refermer et à se cicatriser pour céder la place au nombril que nous avons tous.