Le figuier de Barbarie et son huile

 

 

 

Synonymes: Cactus, Nopal (Mexique), Opuntia, Raquette, Figuier d'Inde.

Famille: Cactacées

Hauteur: 5 m

 

Quelle est l’origine du figuier de Barbarie ?

Amérique Centrale et Mexique.

Où pousse-t-il actuellement?

On le retrouve de nos jours tout autour du bassin méditerranéen (Midi de la France, Corse) où il s'est parfaitement adapté et notamment en Afrique.

Quelles sont ses caractéristiques ?

Plante grasse caractérisée par des tiges en forme de raquettes épaisses et elliptiques.

Elles sont surmontées au printemps de belles fleurs jaune pâle ou vif, jaune d'or voire comporter un peu de rouge.

A ces fleurs succèdent des fruits ovoïdes vert jaunâtre, parfois teintés de rouge, mesurant 5 à 8 cm de longueur,  facilement identifiable grâce aux fines épines qui couvrent sa peau assez épaisse.

Ils contiennent une pulpe sucrée, rougeâtre, verdâtre ou jaunâtre parsemée de nombreuses petites graines sombres qui peuvent se consommer.

 Il existe plusieurs variétés cultivées qui ne diffèrent les unes des autres que par la forme des raquettes, la coloration de leurs fruits (rouge vif, rougeâtre, jaune citron ou jaune soufre) ou, la présence ou non d’aiguillons ou épines acérées, ou de graines dans les fruits.

Les figuiers de Barbarie peuvent être classés globalement en deux espèces distinctes :

- Opuntia ficus-indica: espèce très largement dispersée et très estimée pour son fruit ; port arborescent, grande fleur jaune vif et fruit blanchâtre, jaune ou rouge, pulpe non colorée de rouge, raquettes inermes [sans épine, NDLR] ou plus rarement à un seul aiguillon.

- Opuntia vulgaris: à port étalé, beaucoup plus rustique, fleurs jaune soufre et satinées, fruits rougeâtres ou violacés, presque lisses, raquettes garnies de soies courtes et nombreuses parfois surmontées d’une épine solitaire, forte et allongée.

 

Il existe de nombreuses autres espèces d’Opuntia qui donnent des fruits comestibles. Toutes proviennent des zones semi-arides du Mexique et d’Amérique centrale:

- Opuntia leucotricha, couvert de longs poils blancs, le fruit ressemble à une petite pêche à chair citronnée rafraîchissante, très usité au Mexique

- Opuntia cardona, plus résistante au froid

- Opuntia robusta, dont les fruits rouges à pulpe douce, sont très appréciés

- Opuntia subulata, qui peut être consommée comme légume

Par ailleurs, Opuntia cochenillifera abrite Coccus cacti, une cochenille rouge très utile car, séchée et réduite en poudre, elle est le seul colorant alimentaire (E 120) autorisé dans certaines préparations (charcuterie, boisson, confiserie...). Très semblable à O. ficus-indica, il est presque entièrement dépourvu d’aiguillons et ses fruits rouges sont aussi comestibles.

Quand cueille-t-on les fruits?

Les fruits sont cueillis de fin juillet à septembre, dès qu’ils sont un peu mous. Les fruits arrivent à maturité à la fin de l'été ou ils deviennent jaunes à rouges.

 

 Quels sont les usages du figuier de Barbarie ?

Les variétés inermes sont mangées par le bétail et constituent une ressource précieuse pour les pays chauds. Les variétés épineuses (ou aspermes) servent à faire des haies vives ou défensives.

Le fruit du figuier de Barbarie est très nutritif. Riche en vitamine C, il contient de l’albumine, du sucre incristallisable et du mucilage (substance végétale de nature visqueuse, coagulable en gelée par l’alcool). Il est diurétique et colore l’urine en rouge.

Pour consommer les fruits, il est indispensable de les priver de leurs aiguillons. Pour ce faire, on les brasse dans l’eau puis on retire l’écorce qui est parsemée de petits poils.

 

Le fruit ainsi préparé a un goût agréable, il est très sain et très rafraîchissant pendant la saison estivale.Ils peuvent aussi être séchés (Algérie). On peut également en faire une gelée très agréable, de la compote, des pâtes de fruits…

Confiture

Au Mexique, les jeunes bourgeons sont mangés. En Amérique, on extrait une farine blanche des graines, qui bouillie, est façonnée en une sorte de pain.

En laissant fermenter les fruits, on obtient une boisson non alcoolisée très agréable.

Quelles sont les vertus nutritionnelles de la figue de Barbarie?

La figue de Barbarie est juteuse et parfumée avec un arôme floral subtil. Elle possède une saveur douce et délicatement sucrée: elle renferme en effet 8g de glucides pour 100g, un peu moins que la moyenne des fruits classiques. Ces glucides sont constitués pour plus de 90 % par du glucose (un glucide simple dont le pouvoir sucrant n'est pas très élevé). On y trouve aussi du fructose et des traces de saccharose.

Les glucides fournissent l'essentiel de l'apport énergétique de la figue de Barbarie : 44 kcalories (soit 182 kJoules). En effet, les autres constituants énergétiques sont très peu abondants: les protéines et les lipides (présents surtout dans les cellules membranaires) ne dépassent pas respectivement 1,3 g et 0,7 g pour 100 g. La figue de Barbarie se présente ainsi comme un fruit modérément énergétique, se situant au même niveau que l'orange ou la myrtille.

Elle se distingue par une teneur très élevée en fibres, de l'ordre de 4,4 à 5g aux 100g (une valeur parmi les plus élevées pour un fruit frais). Il s'agit en très grande majorité de fibres insolubles formant en particulier la trame des petits pépins présents dans la pulpe. On peut parfaitement éliminer la plus grande partie de ces fibres en passant la pulpe à travers un tamis fin: la purée obtenue peut être utilisée pour confectionner coulis ou sorbet.

La figue de Barbarie fournit des apports vitaminiques variés et intéressants. Le taux de vitamine C atteint 22 mg aux 100g, une valeur plus élevée que celles qu'on relève généralement dans les fruits classiques. Elle renferme aussi de la provitamine A et des vitamines du groupe B.

Parmi les minéraux, on observe, outre une dominante de potassium (habituelle dans les végétaux frais), des taux particulièrement élevés de calcium (46 mg pour 100 g) et de magnésium (28 mg): ils sont parmi les plus élevés pour un fruit frais. On peut aussi noter la présence de fer et de cuivre en quantités non négligeables.

Comment cultiver le figuier de Barbarie?

Le figuier de Barbarie est bien adapté aux climats chauds et secs, voire même désertiques. Il supporte les gelées de quelques degrés et vient dans tous les sols à condition qu’ils ne soient pas humides.

Très répandu dans les contrées tropicales, il peut être cultivé dans le midi de la France et la Corse: il ne végète bien que lorsqu’il subit l’action du soleil et qu’il est planté dans des terres très perméables, sableuses ou caillouteuses.

Il est multiplié par bouturage de raquettes qui doivent avoir deux ans de végétation. Aussitôt que les raquettes sont détachées, elles sont abandonnées pendant 3 à 4 jours pour que l’air et le soleil cicatrisent leurs plaies et les empêchent de pourrir une fois plantés.

La plantation des boutures, verticalement dans des tranchées enrichies en matière organique, s’effectue au printemps ou à l’automne. Les plants sont mis en place 6 mois après dans des sillons espacés de 3 à 4 m. Un buttage des jeunes pousses favorisent l’enracinement [le buttage est une opération culturale qui consiste à ramener la terre en forme de « butte » au pied des plantes et qui a pour objectifs de renforcer l'émission de racines adventives pour favoriser la croissance, NDLR].

La fructification commence dès la troisième année ; on obtient la pleine fructification, qui est très abondante, vers la septième année. Bien entretenue, une plantation est de durée presque indéfinie.

La culture est simple et facile. Il suffit de maintenir la terre propre et meuble. Il est utile d’agir avec précaution lors des binages car les cactiers étendent leurs racines à fleur de terre. Annuellement, on enlève les raquettes qui sont mortes ou altérées ainsi que les rejets de la base, facilitant ainsi l’aération des plantes. Pour la fructification, on favorisera les raquettes d’1 an sur lesquelles se situe la majorité de la floraison. Au bout de 20 ans on peut pratiquer une taille complète de renouvellement. Bien que la plante soit peu exigeante, une fumure organique [engrais, fertilisant, NDLR] améliore la croissance et accroît le calibre des fruits.

Période de floraison: printemps

Exposition: plein soleil

Type de sol: sableux, caillouteux, bien drainé

Humidité du sol: sec

Type de feuillage: très petites feuilles qui tiennent pas longtemps

Plantation, rempotage: printemps

Méthode de multiplication: séparation des raquettes

Ennemis et maladies: En dehors de la mouche des fruits, on ne lui connaît comme ennemis que les cochenilles [parasites, NDLR]. Les escargots abîment les jeunes feuilles sans conséquences pour la plante.

 

L'huile de figue de Barbarie

Comment obtient-t-on l'huile?

L'huile est obtenue par macération des fleurs du figuier pendant de longues semaines, dans une huile végétale vierge d'abricot. Il en résulte une essence dorée et voluptueuse.

Elle peut également être obtenue par pression des graines.

Quelles sont ses vertus?

L'Huile de Figue de Barbarie est une huile régénérante, anti-rides, anti-vieillissement, réparatrice, redonnant fermeté et tonicité. Elle empêche le flétrissement et est une huile restructurante, nourrissante et apaisante.

L'huile de figue de barbarie pénètre facilement. Bien absorbée par la peau, elle exerce une action régénérante et restructurante puissantes. Son activité anti-oxydante renforce ses propriétés protectrices anti-pollution et anti-stress solaire. L'huile de figue de barbarie est d'une exceptionnelle richesse en Acides Gras Essentiels (AGE). Ces substances sont précieuses car elles aident à lutter contre le dessèchement cutané, à améliorer l'hydratation, à ralentir le processus de vieillissement de la peau et à prévenir la formation des rides.

Utilisée quotidiennement, ce soin anti-âge du visage, redonne élasticité et souplesse aux peaux sèches auxquelles elles procure confort et hydratation Grâce à sa douceur et à la finesse de sa texture, le soin à l'huile de figue de barbarie pénètre rapidement, laissant une peau douce et satinée. Elle s'applique aussi dans le cou, le décolleté et le buste.

      

L'huile de figue de barbarie est le remède de jouvance naturel le plus précieux. Il constitue un véritable élixir de beauté favorisant le ralentissement du vieillissement cutané.

L'odeur de l'huile de figue de barbarie est naturelle aucun colorants ni conservateurs.

Les femmes berbères l'utilisaient pour cicatriser et pour protéger leur peau du vent brûlant du désert.

 

Diaporama "Figuier de Barbarie"

Vidéos sur le figuier de Barbarie

 

 

CT

Sources des informations: jardininfo.com; huile-figue-de-barbarie.blogspot.com; www.1jardin2plantes.info; www.lepalaisdesreines.fr

Sources des photos: www.blogs-afrique.info; www.1jardin2plantes.info; www.azurs.net; forum.doctissimo.fr; kegineryann.unblog.fr; algerie.travelblog.fr; eedd.ac-aix-marseille.fr;  www.afblum.be; www.i-voyages.net;  fr.wikipedia.org; dinabou.blog4ever.com; www.francecommerces.fr/; www.francecommerces.fr;  lunatiquebleue.over-blog.com;  www.mes-parfums-d-egypte.com www.makabylie.info; www.leslaunes.com www.alterafrica.com; www.faune-flore.be www.tunisiadailyphoto.com;  tanette.blogspot.com;  tanette.blogspot.com;  dinabou.blog4ever.com; www.bioserae.com;   surlezinc.blogs.com; www.nopalia.com; balladeegyptienne.blogspirit.com; bylka-style42.skyrock.com; forum.doctissimo.fr; www.visoterra.com; www.bleumarineresidence.com; kikitoul.canalblog.com; blog.marmiton.org